Génération alcool

Publié le par blog-on-en-parle

Albert Hirsch, vice-Président de la Ligue Contre Le Cancer, et invité d’On en Parle ce matin, a publié hier, avec trois autres spécialistes, un article pour le quotidien Le Monde, dans lequel il dénonce un alcoolisme de plus en plus important chez les jeunes. En effet, si la consommation d’alcool décroît, en France, chez les adultes, on observe une consommation de plus en plus importante chez les jeunes, avec une augmentation du nombre d’ivresses à l’année très importante.

 Le phénomène touche particulièrement les mineurs, qui, dès 16 ans, achètent librement de l’alcool, et vont en général le consommer dehors, dans les centres villes. Ce qui est mis en cause par ces quatre spécialistes, c’est avant tout le système d’interdiction de vente de boissons alcoolisées : la loi est beaucoup trop floue à ce sujet, et les débits de boissons tirent la conclusion que la distribution aux 16-18 ans n’est pas illégale. Il est vrai que les vendeurs d’alcools ont su exploiter, ces dernières années, la normalisation de l’alcool comme produit anodin, voire inoffensif, en proposant des packaging plus attractifs ou encore des mélanges tous faits. Au départ boisson de fête, l’alcool est devenu la raison de la fête, et bon nombre de 16-18 ans actuels n’imaginent pas s’amuser sans lui.

 

C’est pour éviter qu’un comportement à risque ne devienne un problème de santé publique que les quatre auteurs plaident pour l’interdiction de la vente d’alcool aux moins de 18 ans, sans ambiguïté. Pourtant, on peut se demander si ce sera suffisant pour endiguer le phénomène : si les mineurs ne peuvent plus acheter d’alcool, il y aura toujours des majeurs complices pour leur en procurer. Comment va-t-on traiter ceux dont la dépendance est déjà acquise ? Comment prévenir les mineurs contre les dangers de l’alcool ? Quand considèrera-t-on l’alcool comme une drogue au même titre que les autres ? Le débat continue sur le forum de l’émission

(Crédit photo: Ibo/Sipa Presse)

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

chancy 17/05/2008 08:01

nous sommes les parents solidaires de l'association" le pari de Jade"
nous éditons une charte de respect des lois de protection des mineurs contre la vente et la délivrance gratuite d'alcool, tabac et jeux d'argent.
sur le terrain, beaucoup de commerçants, débitants et autres font la sourde oreille , les grandes surfaces respecteraient plus la législation?
la loi autorise la biére et le vin à partir de 14 ans !
il serait temps de réagir!
c'est aux parents d'ouvrir les yeux et tout de suite!
 une prise de conscience des parents est necessaire pour qu'une réelle prévention existe dans ce domaine .
chancy