Français = Assistés ?

Publié le par blog-on-en-parle

Les français bénéficient-ils de trop d’aides sociales ? C’est la question qu’ « On en Parle » s’est posée aujourd’hui, à la suite de l’annonce faite par Nicolas Sarkozy d’un projet visant à sanctionner les chômeurs refusant deux offres d’emplois «raisonnables » coup sur coup. Pendant près d’une heure, les deux invités, Julien Dray , porte-parole du P.S, et Michel Godet, professeur au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), ont débattu et réagi aux nombreux appels des téléspectateurs. Certains trouvent le terme « assistés » un peu dur, et arguent que les emplois proposés correspondent rarement à la formation. Pour eux, il est injuste de pénaliser ceux qui refusent plus de deux fois un travail. Dans le cas d’un parent élevant seul ses enfants, par exemple, proposer un job de nuit est pour eux une aberration.  

 

D’autres, au contraire, tout en reconnaissant les cas particuliers, n’admettent pas que des chômeurs viennent à l’ANPE juste pour toucher le RMI, sans vouloir travailler. En fonction des régions, du milieu social et des tendances politiques, les avis divergent fortement, et vos opinions sur le sujet sont bien tranchées. La question « Français : trop assistés ? » a attisé votre curiosité, voire votre fureur, et quelque témoignages ont été assez virulents.  

 

Mais le débat n’est pas terminé : le haut Secrétaire aux Solidarités, Martin Hirsch, a annoncé hier soir qu’il continuait de travailler sur le revenu de solidarité active (R.S.A), et que celui-ci verrait bel et bien le jour. Comment faire le grand écart entre solidarité et sanction ? Comment déterminer les chômeurs « pénalisables » ? Espérons que le gouvernement saura trouver les bonnes réponses.  

 

En attendant, vous pouvez continuer à en parler sur le forum de l’émission. 

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

lesoeur 22/04/2008 10:27

pour l'emploi des seniors c'est pas gagné, si c'est comme pour les demandeurs d'emploi handicapés!!! j'ai été virée comme une malpropre parce que j'étais malade et surement parce je marchais plus assez vite pour tout gérer comme avant.

luc 15/04/2008 11:10

ce qui est question des lunettes ,le rembourssement (une miettes ) mais il faut que rosline bacheloelle tracte les ambulancier des yvelines , le bon de transprort payé en 2fois les malades sans transportés comme dans un camion de malades differentsde la meme cellule si on parle licencier directe le prefet est au courant et qu oi la reponse  je suis en chomage aidez moi  je survie

josée 12/04/2008 10:34

J'ai eu de grandes difficulté à certaines périodes de ma vie, seule avec 3 enfants, j'ai toujours refusé d'être assistée, j'ai pris des petits boulots qui n'avaient rien à voir avec mes diplomes mais qui correspondaient à mes heures de liberté (enfants à la crèche ou à l'école) la nuit (enfants gardés par une voisine)..
. quand on a un minimum de dignité on trouve le moyen de travailler, même si on est sous évalué plutôt qu'être entretenu par les contribuables (une forme de prostitution)
Pour moi, celui qui refuse 2 emplois quel qu'il soit, ne doit plus toucher le chômage, , de nombreuses offres d'emplois restent sans réponse, je pense, qu'alors il y en aura beaucoup moins. certains bacheliers n'hésitant pas à "faire la plonge" dans des restaurants pour ne pas être à la charge de leurs parents...pourquoi d'autres resteraient à la charge de l'Etat.

SEDAT Reynaldo 11/04/2008 16:05

Bonjour valérie...!
Assistés,nous le sommes tous...!
Quand à Martin Hirsch,il va falloir qu'il m'explique la différence entre un haut fonctionnaire(secrétaire) aux solidarités et son ancien statut à la fondation d'Emmaüs...!                    Reynaldo.