La flamme de la discorde

Publié le par blog-on-en-parle

Jamais, depuis Berlin en 1936, des Jeux Olympiques n’avaient suscité un pareil tollé. Au mois de Mars, lorsque des incidents avaient opposés des manifestants tibétains à la population chinoise, la situation était déjà tendue. Aujourd’hui, elle est explosive.

Jusqu’à la cérémonie de clôture, les J.O de Pékin 2008 n’échapperont pas à la contestation. Olympie, Londres, Paris et bientôt San Francisco : partout ou la flamme olympique passe, les esprits s’échauffent, les choses dérapent et, parfois, les coups pleuvent. C’était le cas lundi, dans la capitale française, et si certains manifestants sont restés pacifiques, d’autres en sont vites venus aux mains, s’accrochant parfois violemment  avec la police. Les manifestants les moins agités, plutôt que de tenter d’éteindre la flamme ou d’empêcher le passage des athlètes, on préféré se contenter d’actions visibles, symboliques mais non-violentes. L’association « reporters sans frontières » (www.rsf.org), dont le secrétaire général, Robert Ménard, était l’invité de l’émission de mardi, fait parti de cette frange de contestataires « modérés ». Vos réactions ont été nombreuses et, c’est peu dire, vives sur les J.O de Pékin et le passage de la flamme à Paris. Mais beaucoup de questions demeurent : faut-il boycotter la cérémonie d’ouverture des Jeux ? Comment les sportifs pourront-ils défendre les droits de l’homme sans donner l’impression de provoquer le gouvernement Chinois ? Des violences sont-elles à craindre ?

Vous pouvez continuer à participer au débat sur le Forum d’« on en parle ».

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article