Conduire sans permis : et vous, le feriez-vous ?

Publié le par blog-on-en-parle

Comment faire lorsqu’on a pas les moyens suffisants pour passer le permis de conduire ? quand on est commercial et qu’on a perdu son permis ? lorsqu’on préfère prendre des risques plutôt que de s’endetter ? Autant de questions que nous avons abordées au cours de notre émission hier matin. À ce jour, le prix moyen du permis de conduire s’élèverait à 1200 euros (s’il est obtenu du premier coup). Mais en pratique, la réalité diffère quelque peu. D’aucuns doivent casser la tirelire pour obtenir le précieux papier rose. Mais est-ce une raison pour choisir l’illégalité et conduire sans permis ?

 

Vous avez été nombreux à réagir au cours de l’émission. A la question : « le feriez-vous ? » nous avons été surpris du nombre de réponses positives. Au rang des plus exposés figurent les commerciaux et les jeunes conducteurs. Pour les premiers, un retrait du permis est synonyme de chômage. Ils préfèrent donc rouler à risque que de perdre leurs situations. Les jeunes conducteurs pareillement. Avec son permis probatoire, le conducteur frais émoulu de l’auto école peut perdre son permis en l’espace de deux effractions. Aussi va-t-il préférer prendre des risques que s’endetter.

Allons-nous vers une tolérance zéro vis-à-vis des écarts de conduite ou bien l’assouplissement du permis de conduire est-il encore possible ou va-t-on assister à une recrudescence de conducteurs « hors la loi » ? Les pouvoirs en place et les usagers devront oeuvrez de conserve à la meilleure solution possible.

On rappelle que conduire sans permis est passible de 15 000 € d'amende et jusqu'à un an d'emprisonnement.

Crédit photo : Ibo / Sipa press

Publié dans blogonenparle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LEON LAGOUGE 02/04/2008 15:08

JE RECHERCHE, le nom du médecin de st germain en laye ,spécialiste du sommeil, qui était intervenu dans votre émission du 29 fevrier  (?)sur ce sujet , remerciements   LL