Le Président demande une augmentation!

Publié le par blog-on-en-parle

 Le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy souhaite que son salaire soit aligné sur celui de ses homologues étrangers et sur celui du Premier Ministre, presque deux fois supérieur au sien !

En tant que premier homme de France il est normal qu'il bénéficie des meilleures conditions afin de représenter au mieux notre pays. Mais n'est-ce pas indécent de demander une augmentation de salaire alors que des personnes qui travaillent et ne trouvent pas de logement soit obligées de camper dans la rue pour se faire entendre.

Les deux argumentations se valent et il est difficile de trancher.

Pour en parler nous avons reçu René Dosière, député apparenté PS et auteur de "L'argent caché de l'Elysée" paru aux éditions du Seuil.

Voici un extrait photo:

Crédit photos: Ibo/Sipa Press

Sur ce plateau nous avions également invité Henri Lôo, psychiatre venu présenter son livre sur la dépression "Les nuits de l'âme:guérir de la dépression" paru chez Odile Jacob ainsi que Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 Jours pour le film diffusé sur TF1 Ali Baba et les 40 voleurs.

 

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

Miarczynski Aleksandra 23/11/2007 20:46

C'estn'était pas le moment de augmonter son salaire de 140%
Cela fait vraiment arriviste et fait suposer que Mr sarkozy ne pense qu'à ça,
J'ai lu qu'il a besoin de son salaire pour "bien representer la France" ce qu'il est faut car tous ses frais de répresentation son payés par Etat,dont par les citoyens,Je pense c'est une suposition qu'il avait besoin de cette augmontation pour payer la grosse pension  à son ex épouse Cecilia,car elle a du etre "salé"
Mais c'est surtout qu'il aurait du attendre  que les "citoyens pauvre " recoivent quelques benefices de sa politique,  Bien cordialement à tous Aleksa.

Morès 01/11/2007 20:31

Quel faux débat! Les journalistes entretiennent des relations incestueuses avec les politiques (cf lesvies-privées-qui-ne-nous-regardent-pas). Le système, au sens où l'entendait Jean-Marie Le Pen existe bien. L'augmentation du salaire du président est par avance justifiée. Tout le monde sait pourtant que son salaire réel n'était pas son salaire officiel. Qui touche? Qui ne touche pas? Le Lambda comme moi n'en peut rien savoir. Il nepeut que se révolter ou se désinteresser, devenir révolutionnaire ou cynique. La jalousie, car c'est cela le sentiment dominant, monte. Les jaloux, comme moi, sont prêts à perdre le monde pour rétablir l'égalité et lutter contre des avantages qu'ils n'ont pas et qui leur sont inaccessibles. c'est cela, le profil du perdant radical.