Drapeau Français-MPF-Les verts

Publié le par blog-on-en-parle

Bonjour,

 

 

 

Non, vous ne troquerez pas vos plantes contre un drapeau français le 14 juillet ! A 60% vous n’afficherez pas votre patriotisme à vos balcons le jour de la fête nationale (d'après notre consultation en ligne sur lci.fr). Telles étaient vos réactions mardi 27 mars sur On En Parle. Valérie Expert recevait Joseph Macé-Scarron, directeur adjoint de la rédaction de « Marianne », et Dominique Gerbaud, rédacteur en chef du quotidien La Croix , suite aux déclarations de Ségolène Royal. Les partisans du oui devront attendre la prochaine coupe du monde de football pour voir fleurir l’emblème national dans nos rues.

 

 

 

En deuxième partie, vous avez posé « Toutes vos questions à… » Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, et Guillaume Peltier, porte parole de Philippe de Villiers (MPF). N’hésitez pas à nous appeler au 01 41 41 43 00, ils sont en plateau pour vous répondre.

                                                                                                                                                 

 

 

Merci de votre fidélité à l'émission,

 

A très bientôt

 

 

 L'équipe On En Parle

 

Crédit photo : ibo/Sipa Press

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

jerome 29/03/2007 10:48

Bonjour
j'aimerais bien que les politiques réagissent sur le témoignage diffusé sur LCI d'une dame qui indique l'agression d'un jeune de 14 ans avec bras ou main cassé, puis ce Méme témoignage diffusée le lendemein mais expurgée du jeune de 14 ans avec ma main cassée ( c'est  la déontologie TSS de la coupure sans doute une fois qu'on a compris qu'on s'est planté).
En réalité il n'y a pas eu de bavure ( un "jeune" de 32 ou 33 ans sans ticket, sans papier, violent et qui appelle à la violence, à croire que sarko l'a payé tellement c'est une tache), maintenant les media nous font le coup de ne pas instrumentaliser "ce fait divers".
Le probléme ce n'est pas les violences de la gare du Nord, c'est le dérapage médiatique complaisant avec tout ce qui est illégal. on quitte une civilisation de la responsabilité individuelle vers une civilisation rétrograde de la responsabilité collective.