VIOLENCES CONJUGALES

Publié le par blog-on-en-parle

Bonjour à tous,

 

 

 

Aujourd’hui, jeudi 15 mars, l’émission était consacrée aux femmes battues. A l’occasion de la campagne pour le lancement d’un numéro d’urgence, le 3919, Valérie Expert recevait Catherine Vautrin , ministre déléguée à la cohésion social et à la parité, et Liliane Daligand, psychiatre des hôpitaux, auteur de « violences conjugales en guise d’amour » aux éditions Albin Michel. Beaucoup de témoignages au standard, merci aux téléspectateurs d’avoir accepté de briser le silence sur On En Parle. Rappelons que le 3919 est ouvert du lundi au samedi de 8h à 22h au coût d’un appel local (10h à 20h les jours fériés).

 

   

Beaucoup de réactions également sur François Bayrou, les profs en colère, et les menaces terroristes qui pèsent sur la France. Nos invités Jérôme Fouquet de l’IFOP, Louis Caprioli, du groupe GEOS (ancien de la DST ), et Frédérique Rolet du syndicat national enseignant du second degré ont alimenté le débat sur le plateau de Valérie Expert.

Ces sujets vous passionnent, n’hésitez pas à nous contacter dès 9h00 du matin du lundi au jeudi au 01 41 41 43 00

 

Merci et à bientôt

 

L’équipe on en parle.

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

AMAROUCHE L/AS (Alditas) 19/03/2007 10:54

    Bonjour !
   Est-on vieux à 60 ans ? Tout dépend de la situation psychologique, du milieu, de la conjoncture et de son contexte, le cercle de connaissances - relations, le niveau d'instruction, le degré de culture pour déceler la prise de conscience de soi su son savoir ou sur son ignorance de quelque chose, de la conviction sur l'attache ou non aux valeurs nostalgiques par devoir de mémoire et du souvenir pour faire revivre ses 20 ans tout en étant avancé dans l'âge sans en être vieillot dans son coeur et son esprit, son caractère, son systéme menta lou 6 t'aiment , et le tout est une affaire de goût d'hier avec la qualité d'aujourd'hui.
  Le vrai partenaire est celle ou celui qui fait décharger son compagnon de chemin montant ou descendant pour prendre part à l'assumance d'une responsabilité à faire alléger...Et ce-ci est aussi ou également affaire de pédagogie et non pas de démagogie. Le charme, le beau, le savoir vivre et faire, le bien parler par l'esprit de mesure dans le respéct mutuel, de l'intérêt réciproque et des régles du jeu communément élaborées sont trés attractifs et encadreurs pour le rester jeune tout en étant vieux. Le bouquinage et le regard des vieilles photos sont des stimulants corréctifs qui font oublier les souffrances et tous les soucis qui influencent l'individu fragile ou déprimé.
           Un salut de L. AS. AMAROUCHE (Alditas).