Le meilleur du numérique

Publié le par blog-on-en-parle

Bonjour à tous,

Lundi, venez découvrir les meilleurs produits numériques de l'année sur le plateau de "On en parle".

Appareils photos, écrans plats, caméras, ordinateur portable etc. Posez-nous toutes vos questions dès maintenant en laissant un message sur notre forum sur le site www.lci.fr et en nous appelant lundi dès 9 heures au 01 41 41 43 00.

En plateau deux spécialistes du numérique répondront à toutes vos questions!


En deuxième partie de l'émission nous parlerons politique avec Philippe Alexandre, anorexie avec le professeur Philippe Jeammet et enfin nous reviendrons sur les propos de Georges Frêches sur l'équipe de France de football.


Réagissez dès maintenant en laissant vos messages sur notre forum et appellez lundi dès 9 heures au 01 41 41 43 00.

Bon week-end à tous,

L'équipe de "On en parle"

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

Pierre 21/11/2006 11:18

Idolâtries quand tu nous tiens.
 

En 1981 nous avions le même enthousiasme avec le Messie F.Mitterand. et depuis la France s'achemine vers le déclin. Est venu le sauveur J.Chirac 82%, nous voyons le résultat. Aujourd'hui nous avons, ou nous allons peut-être avoir la Madone, La France continuera t-elle dans sa décadence. Et bien OUI (voir le programme du PS) surtout avec la démocratie participative prôner par la Madone. Dite moi ce que vous voulez entendre, je serai avec vous pour le dire. La politique sens du vent, comme je viens d’enttendre B. Delanöe, à limage de J.Lang et autres comparses
 

Nous allons continuer cela jusqu’à quand ?
 

Dans tous les débats, dans tous les entretiens et questionnements d’ordre politique, les interviewers ne posent jamais de questions de fond, il font mousser l’auditoire avec des questions du type :
SR a dit que….. , qu’en pensez-vous ?
 

NS a fait ……, qu’en pensez-vous ?
 

Il a était dit que patati et patata, quel est votre avis ?
 

Untel a eu un pet de travers est-ce normal ?
 

C’est de l’ordre du Cancan, les vrais problèmes des Français ne sont jamais abordés.
 

Le seul objectif, c’est de faire de l’audience. ils emploient pour cela le principe du Star-business
 

Les vrais questions, la dette de la France et des français, le nivellement des salaires par la venue de travailleurs moins payés, le fonctionnement de notre démocratie à l’assemblée, au parlement et dans les médias, la pauvreté grandissante de notre pays et dans notre pays, les déficits de la sécurité Sociale, nos emplois, le chômage, etc., etc.
 

Le questionnement Qui ?  Quoi ? où ? quand ? comment ? et pourquoi ?, n’est jamais assouvi.
 

Le questionnement est toujours dans la compassion, la culpabilisation et le repentir.
 

La classe médiatique n’est pas neutre, nous l’avons vu lors du référendum du TCE.
 

Associé à cela, l’utilisation des sondages. Là aussi les questions n’ont pas de fond, les questions appellent aussitôt une réponse orientée, les questions du type entonnoir.
 

Ex : Question :pourquoi voter pour SR ? Réponse : parce que c’est une femme. Ce n’est pas la nature de la Question/réponse qui me gène, mais son niveau.
 

Similitude : Question : pourquoi choisissez-vous ce yoghourt ? Réponse : c’est parce qu’il à une bonne couleur, son emballage me plais.
 

Lors du Grand jury RTL avec SR, il me semble que des questions évidentes devaient-être posées, elle ne l’ont pas étaient par peur des dégâts quelles pouvez occasionner.
 

C’est la classe médiatique qui impose aux hommes et femmes politiques ce qu’il faut faire, ce qu’il faut dire en très peu de temps. Les hommes et femmes politiques acceptent cela, parce que cela les arrangent. Une question se pose : sont-ils de connivence ?  Poser la question c’est y répondre.
 

Lié à cela, le monde de la Com. Nous sommes dans l’ordre du « faire croire » du « cela fait … » du « il faut que cela fasse… »  d’aucuns disent, « cela fait vrais ». Tous nos femmes et hommes politiques sont plongés dans ce système. Cela transpire dans les émissions de radio et de TV.
 

Les médias se jouent de nous, ils ont aussi une part de responsabilité dans la situation actuelle de la France.
 

Je doute de nos analystes politiques, je doute de leur objectivité consciente ou inconsciente.
 

Comme disait César dans la trilogie de M.Pagnol. « La confiance c’est comme les allumettes cela ne sert qu’une fois »
 

Cordialement.
 

bernard 20/11/2006 11:46

Au sujet de l'election de ségoléne royal je trouve pas normal que tous le monde parle des 60% qu'elle a obtenue. Il faudrait parler en nombre d'electeurs car 80% des adhérents socialiste ont voté ce qui represente 170000 francais donc 60% represent 100000 francais qui ont voté pour ségoléne royal alors quand elle remercie le peuple il faut pas exagérer il faut qu'elle redecende sur terre et qu'elle attende la confrontation avec Nicolas Sarkozy
                Bernard
 
 
 
 

Cadichon 19/11/2006 00:37

Se plaindre qu'il n'y a pas assez de blancs dans l'équipe de France de footbal ne m'apparaît pas plus raciste (mais tout autant) que regretter qu'il n'y ait pas assez de noirs à la télévision.