CHOMEURS : TROP D'ABUS?

Publié le par blog-on-en-parle

Bonjour à tous,

A l'occasion de la sortie de "Moi, Thierry F. chômeur professionnel", (Editions Albin Michel)  l'auteur de l'ouvrage, Thierry F,  témoignera des vingt-quatre dernières années qu'il a volontairement passées au chômage en vivant de diverses allocations.

Nous recevrons, en plateau Jacques Marseille, économiste et historien, auteur de « Du bon usage de la guerre civile en France » publié aux éditions Perrin, et Noël Doucet, secrétaire général du Syndicat National Unitaire ANPE.

Ensemble ils débattront du système de l'aide à l'emploi ainsi que des fraudes et arnaques imaginées par certains pour pouvoir toucher un maximum d'aides.

Dans la deuxième partie de l'émission, de 10 heures à 11 heures, nous reviendrons sur la polémique autour du calendrier des "Dieux du stade" en compagnie de Geoffroy Messina, joueur au Stade français, qui a souhaité répondre aux propos tenus par Vincent Moscato dans notre émission de ce matin.

 

Thierry Moreau, directeur de la rédaction de Télé 7 jours viendra nous parler du succès du téléfilm Marie Besnard diffusé sur TF1.

Et vous pourrez également poser toutes vos questions sur l'augmentation des prix (timbres, péages etc.) à Jean-Marc Sylvestre, journaliste économique qui sera l'invité de Valérie Expert.

Réagissez dès maintenant sur notre forum et appelez nous demain de 9 heures à 11 heures au 01 41 41 43 00 pour poser toutes vos questions en direct dans l'émission.

L'équipe de "On en parle"

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

Alexandre 13/10/2006 12:17

Le titre de l’ouvrage révèle à lui seul les amalgames et les préjugés les plus abjects. « Moi, Thierry F., chômeur professionnel » est une référence à « Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... ». Dès la première page, ce récit fictif désignant le chômeur comme bouc émissaire, tissu d’incohérences sans la moindre vraisemblance psychologique, exhale sa haine sociale et son esprit de délation : « Suis-je une exception ? Sans doute pas. Les profiteurs du système sont nombreux. Il est si facile de faire tourner les textes en notre faveur (…) ». La criminalisation du chômeur y est suggérée : « Je ne suis pas un voleur comme ces fraudeurs organisés qu’on voit maintenant. Juste un « ayant droit(s) » ! ». On y reproche aux chômeurs, comme s’il s’agissait des pires criminels et non de victimes, jusqu’à leur existence : « On dit les chômeurs malheureux. Leur taux de mortalité serait, à âge égal, le double de celui des personnes actives. » Le texte est pénible à analyser tellement il est odieux quand on en découvre les ressorts. Cependant, ce bréviaire de la haine sociale mériterait d’être étudié de près tellement il trahit les pensées et les intentions masquées derrière le discours officiel de ceux qui cherchent à exploiter cette manipulation.

Olivier 12/10/2006 22:29

Un seul détail suffit à prouver que l’ouvrage de « Thierry F. » relève d’une cynique manipulation destinée à stigmatiser les chômeurs : le livre qu’il prétend consulter, « Découvrez le potentiel qui se cache en vous ! », pour faire exactement le contraire de ce qui y serait préconisé, n’existe tout simplement pas. Les chômeurs qui chercheraient à se procurer cet ouvrage censé donner les clés pour s’extirper de leur tragique situation auront la mauvaise surprise de découvrir qu’un tel titre est introuvable. Ce détail que chacun pourra vérifier par lui-même démontre le machiavélisme de la démarche. « Thierry F. » est-il un chômeur ou un plumitif stipendié par une officine de propagande néolibérale ?

BOUCHOT Raphael 10/10/2006 10:37

Aider les chômeurs, quoi de plus normal?  Pour quand le fichier national informatique de toutes les "caisses de l'état" qui financent on ne sait plus quoi et surtout à qui?, et qui pourrait permettre des recoupements! Ne faudrait-il pasmieux rélever les salaires, incitant le chômeur pro à chercher du travail!, ne pasrelever les indemnités chomage qui permettent, tout en restant chez soi, de travailler au "noir", de "gagner plus" que celle et celui qui se lève le matin, pour gagner un smig et n'avoir droit à rien, alors que le chômeur sera aider financièrement, que sa SS sera gratuite, qu'il ne paiera pas d'impôts et qu'en plus: il touchera des allocations de "frais de garde" pour ses enfants!... Les réformes touchent plus celui qui travaille, que celui qui est assisté... alors tant qu'à choisir son camp, le choix est vite fait!Raph

olivier Davoust 05/10/2006 19:20

concernant Thierry F, le chômeur professionnel, ce qui étonnant est la haine sociale qui se cache derrière cette histoire : parasite, vivre aux crochets, jalousie directe pour une "alfa romeo", pour les lunettes de ce monsieur, pour son "appartement" plutot tristoune.je me demande si dans ce pays vivre 24 années de chomage ne devrait pas tout simplement conduire l'interessé a vivre sous les ponts, a faire ma manche dans les rues et a ne pas voir clair ou se soigner si l'on tombe malade.le chomeur, c'est le nouvel immigré. alors que chaque commentaire sur l'immégré voleur de pain vaudra a juste titre de se voir "ostraciser" pour racisme, dénoncer le chômeur faineant est sans risque et marque bien les esprits.

Monique 05/10/2006 12:01

Pourquoi fait-on d'une star, un escroc, là serait la vrai question ? depuis la sortie de son livre où il avoue publiquement être un parasite du systéme Thierry.F ne cesse d'être invité par les journalistes et télévision. Pourtant cet homme à tout du citoyen abjecte. Etrange coincidnece son livre scnadlae et débat sort en période de pré-campagne électrorales... étrange hasard.