La France a un problème de poids

Publié le par Valérie Expert

Les mauvais comportements alimentaires sont, depuis quelques années déjà, au centre de l’actualité. Dans les pays occidentaux, les médecins et nutritionnistes tirent la sonnette d’alarme, depuis plusieurs années déjà, en ce qui concerne l’obésité et le surpoids. Sauf qu’aujourd’hui, la France est tout aussi concernée que les Etats-Unis ou l’Allemagne, et même si le taux d’obésité y est moins important, il ne cesse d’augmenter.


 
La France compte 20 millions de personnes en surpoids, et 6 millions d’obèses, et près de 70% des hommes et 50% des femmes de 35 à 74 ans sont en surcharge pondérale. Alors qu’il y a quelques années encore les Français se vantaient d’être plus mince que leurs voisins Anglais et Allemands, il est aujourd’hui impossible de distinguer un occidental d’un autre par son poids, car l’obésité touche tous les pays dit « riches », et les professionnels de l’alimentation et du vêtement doivent s’adapter aux nouvelles normes : prévention obligatoire pour les uns, nouvelles gammes d’habits pour les autres.

 Mais plus qu’un problème d’apparence, c’est un problème de santé publique, et les risques liés à ces troubles alimentaires ne sont plus à présenter. Diabète, cholestérol, hypertension, accidents cérébraux, cardio-vasculaires, problèmes psychologiques, maladies du foie, cancers, problèmes respiratoires : tout cela va concerner de plus en plus de personnes si rien n’est fait.

 

Pour tenter d’enrayer la tendance au surpoids, l’association RIPOSTE (Réaction Internationale de Prévention de l’Obésité et du Surpoids Toutes Expertises) organise, jusqu’à samedi 21 juin, une Semaine Nationale de Prévention du Surpoids. Cet évènement est l’occasion d’organiser des conférences, et de réunir professionnels de l’agroalimentaire, de la publicité et de la grande distribution, des nutritionnistes et des personnes touchées  par ce problème.


L’obésité était le thème de la 1ère partie d’On en Parle ce matin. Beaucoup d’entre ceux qui nous ont appelé ce matin ont d’ailleurs vivement réagi. Cela montre bien un certain intérêt, voire une inquiétude de votre part à ce sujet. A-t-on trop dramatisé le surpoids en France ? Comment lutter efficacement contre l’obésité, chez les plus jeunes en particulier ? Le débat continue sur le
forum de l’émission…

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article

domart 18/06/2008 18:56

J'ai regardé votre émission du 17 juin 2008 sur la France et son poids. J'ai été révolté par vos deux invités qui n'avaient même pas la politesse de se laisser parler, j'ai 39 ans depuis 2 ans je suis atteinte d'une maladie que beaucoup de médecins ne connaissent pas alors pour calmer vos douleurs ils vous donnent n'importe quoi qans se soucier des conséquences et sans vous en parler. Ce que je vais vous dier va vous étonner et pourtant c'est la vérité, avec tous ces traitments non contrôleée j'ai pris 30 kilos en6 mois...!!!!vous imaginez mon mal être, le regard des gens , je sais ce que c'est, les : "ben, qu'est-ce quetu as grossi!" 10 fois par jour aussi!!!! Après avoir changé de spécialistes et grace à mon mari, je me suis sevrée et j'ai entamé un rééquilibrage alimentaire toute seule et ça marche j'ai déjà perdu 14 kilos depuis le mois de novembre 2007 et j'en suis très fière je sais qu'il me faudra environ 2 ans pour revenir à mon poids initial mais en perdant lentement et sans regime drastique je sais aussi que je ne reprendrai pas. Cest pourquoi je suis contre ce que le médecin disait, je trouve ridicule de faire perdre un maximum tout de suite car on sait que plus on perd vite plus on reprend vite et souvent beaucoup plus que ce que l'on a perdu. Mais je suis aussi horrifiée quand votre autre invité se dit contre tout régime, son hypothèse de dire qu'on est bien même gros, un jour où l'autre on a tous envie de perdre du poids m^me si ce n'est pas 50 kg quelquefois rien que 2 kg font du bien au moral et n'est-ce pas l'essentiel! Elodie

lesueur joelle 18/06/2008 14:49

L'émission du 16 n'était pas de l'information mais de la manipulation on n'a entendu que des opposants au nutritionniste qui avait été"invité" ça ne peut pas être un hasard. Pourquoi ce lynchage? parce qu'il est sympathisant de Sarkosy