« Dessins pour la paix » poursuit son tour du monde.

Publié le par Valérie Expert

Le troisième Salon international des Initiatives de Paix, placé sous le Haut patronage de l’ONU et de l’UNESCO, s'inscrit dans le cadre de la « Décennie internationale de la promotion d'une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde (2001-2010) » proclamée par l'ONU en 1998. Ce salon, organisé par la Coordination française pour la Décennie, qui regroupe aujourd’hui 75 associations, s’est tenu à Paris les 30, 31 mai et 1er juin 2008, à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Parmi les exposants inscrits, cinquante dessins sur la paix, extraits de l'exposition « Cartooning for Peace », initiée par le caricaturiste français Plantu, également organisateur de la manifestation.« Cartooning for Peace » déjà présenté en 2006 à l’ONU à New York puis à Genève, avait « fait une halte » à Paris au Ministère de la Culture puis à la Maison du Danemark, avant de poursuivre son tour du monde vers Bruxelles, Antibes et Atlanta.
La secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'homme, Rama Yade,  invitée par Plantu, s’est d’ailleurs rendue, sans plus attendre  à Jérusalem à cette
occasion, pour inaugurer au centre culturel français de Jérusalem-Est, l'exposition des « dessins pour la paix ».


Ibo/ Sipapresse
L’idée du recours au dessin a été proposée par Plantu dans le but d’optimiser les rencontres et amitiés entre des dessinateurs laïcs, chrétiens, juifs et musulmans , pour minimiser « le fossé » et l’incompréhension entre le monde occidental et le monde musulman . En ce sens, la présence de « dessins pour la paix », à Ramallah, et Jérusalem-est, en juin, en permettant de faire se rencontrer des dessinateurs n’ayant pas tous les mêmes idées, et de faire connaître les dessins du monde arabo-musulman, est un symbole fort.

Un concours de jeunes dessinateurs pour soutenir l’avenir du dessin de presse, devrait quant à lui aboutir d’ici un an ; et le thème des enfants dans la guerre sera celui de la première année, toujours dans la poursuite, de mettre à nu des dessins d’opinion, des points de vue divergents, et de relativiser les tabous. Vous pouvez venir en parler sur le forum de l'émission.

 

 

Publié dans blogonenparle

Commenter cet article