Alcoolisme : n'oublions pas l'entourage !

Publié le par Valérie Expert

Mylène Demongeot est venue nous apporter un témoignage boulversant sur la difficulté de vivre avec un alcoolique. On parle souvent de cette maladie, mais trop rarement des proches qui doivent faire face à cette dépendance. Vous avez été très nombreux ce matin à nous faire part de vos expériences.

Vos réactions étaient très vives concernant le match de football France-Tunisie et elles allaient toutes dans le même sens : une honte de siffler la Marseillaise.

Nous avons refait un point sur le plan de sauvetage européen en présence de plusieurs économistes. Vos questions étaient précises et nombreuses. Nous essayons chaque jour de répondre à vos préoccupations et d'être le plus proche possible de vous. Merci pour votre fidélité !











crédit : Ibo/sipa

Commenter cet article

sam 16/10/2008 10:37

ce que je propose concernant les matchs ou l'hymne est siffle la meilleur solution deja d'une et de ne pas jouer l'hymne de l'autre pays

fraih 15/10/2008 21:42

Comment est-il possible de n'être indigner par le manque de considération vis a vis des hymnes nationaux que lors des rencontres avec des pays du Maghreb alors que les mêmes faits pendant les mêmes événements sportifs contre la Suisse, l'Italie ou Israel laisse indifférent ? Inversement cette attitude est la réponse à quoi ? Certain penserait-il que le mépris n'appelle jamais le mépris ? Certain penserait-il qu'une discrimination si profonde de si longue durée devrait être accepter avec sympathie ? Il est très simple de vivre en harmonie, mais la réponse se trouve uniquement dans les actes de ceux qui ont une emprise sur cette société, encore faut-il le vouloir.

alix 15/10/2008 18:27

A propos du match France /Tunisie

La question qu'il faut se poser c'est pourquoi?

Existe-t-il une véritable fracture entre sentiment national et certaines "communautés" issues de l’immigration.
En effet ce n'est pas la première fois, avec l’Algérie, le Maroc et maintenant la Tunisie ,et ce n'est peut être pas un hasard puisque ces "communautés" sont majoritairement les plus présente sur notre territoire national.

Il y a donc un véritable problème de fond et au de la d'un problème patriotique c'est peut être aussi un problème social et culturel.