Cuisinez avec des fleurs !

Publié le par Valérie Expert

C'est l'une des grandes tendances du SIAL (salon international de l'alimentation). Des fleurs en cuisine, c'est beau et c'est bon. Xavier Terlet, spécialistes des innovations en matière d'alimentation viendra nous présenter demain sur notre plateau quelques nouveaux produits, aussi surprenants qu'amusants. Bientôt dans notre assiette ?
Bruno Mesrine sera avec nous pour parler de son père, Jacques et du film retraçant la vie de l'ennemi public numéro Un de la fin des années 70.
Nous reviendrons sur le décès de Soeur Emmanuelle. Vos témoignages sont très nombreux sur notre site internet. Nous attendons vos appels.














crédit : Ibo/Sipa

Commenter cet article

HAINCOURT 04/11/2008 17:52

J'ai regardé avec attention l'émission sur jacques mesrine.En effet j'ai connu jacques de sa naissance à 20ans lorsqu'il est parti pour l'algérie. Ensuite, habitant dans la même avenue que ses parents et sa tante, je les ai bien connu et de ce fait les enfants de jacques : ces derniers ayant été élevés par la mère de jacques.
En voyant bruno j'ai cru revivre la période de jacques car il lui ressemble beaucoup.
je n'irai pas voir les films car comme jacques l'a si bien dit "ce n'est pas un héros" mais si on considère que c'est un personnage historique, il fallait à mon avis relater jacques depuis sa naissance afin que le public sa fasse une juste opinion !!
Je comprends bruno qui dit "c'est mon père" car à son décès mes parents et moi même sommes allés à ses obsèques d'abord pour soutenir sa mère ses enfants et sa tante et surtout en voulant seulement nous souvenir que de la première période de la vie de jacques
C'est d'ailleurs pour cette raison, étant tous enterrrés dans le même cimetière que mes parents, je vais me recoeuillir sur leur tombe

Pierre 27/10/2008 15:43

Bonjour, je ne sais pas où vous contacter, j'ai entendu votre chroniqueuse sur la garde robe de Madame Palin. Voulez me rappeler ce qui en fut de madame Clinton ... ou préciser que la campagne de pub d'Obama a un cout deux fois supérieur à celui de McCain. Un peu d'objectivité. Merci

Jeff de Burlats 22/10/2008 16:00

Pauvre petite soeur! Débauche d'éloges déclamés à voix chevrotantes noyée dans des flots de larmes versées sur notre notre coulpe, battue pour tant "d'infraternité"...

Comme son confrère qui lança son appe un soir d'hiver 1954, dont l'écho hante notre mauvaise conscience un an après sa mort, Soeur Emmanuelle opposait à notre indifférence son sourire, ses chants, ses prières.

Nous n'avons proposé pour seul soutien à leur combat, leur engagement de vie, leur foi et cet espoir fou, que "LA SOLIDARITE": cet erzatz de fraternité dont nous nous couvrons, bien à l'abri de nos conforts, en abandonnant sur le pas de nos portes, cette FRATERNITE oubliée, vrai geste d'amour envers ceux qui crèvent dans nos rues, ou chez ces voisins si proches, si loin.

Alors quel sens donné à ces hommages et ces messes, sinon le sceau de notre "HONTE"?

Patrick 21/10/2008 15:06

Je pense que le producteur de ce film devrait être poursuivi pour "Apologie du crime"