Assez des contraventions ?

Publié le par Valérie Expert

Philippe Vénère, ancien commissaire divisionnaire de police, dénonce la répression faite en matière de sécurité routière. Dans son "Manuel de la résistance contre l'impôt policier" (éd. Max Milo), véritable réquisitoire contre la politique des pouvoirs publics, il nous propose différentes façons de contester un PV.

Les ampoules à incandescence vont peu à peu disparaître pour être remplacées par des ampoules basse consommation qui permettront d'alléger la facture d'électricité de 90 %. Cependant, certains s'inquiètent des éventuelles émissions d'ondes électromagnétiques. Maxence Layet, journaliste des nouvelles technologies et membre du Criirem (centre de recherche et d'information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques non ionisants) viendra nous donner son point de vue.

Enfin, comme tous les jeudis, nous retrouvons nos libraires et leurs coups de coeur littéraires !

Crédit : Ibo/Sipa


Crédit : Ibo/Sipa
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Grégory Commandré 01/10/2009 11:27


Qu'en est il de la réel fiabilité des radars automatiques en France ?

A ma connaissance une très grande partie de ceux-ci sont fabriqués par la société SAGEM; et également contrôlés par cette dernière.

L'un des grands principe de la justice dans notre pays n'est il pas qu'on "ne peut être à la foi juge et parti"?

Sans remettre en cause la fiabilité des tests de la société SAGEM, il me semble que les contrôles de vitesse effectués par les radars concernés n'ont donc aucune valeur juridique!

Qu'en est il réellement?
Les regles qui s'appliquent aux particuliers sont elles différentes pour l'état?

Il me semble en tous cas que les propos du commissaire VENERE prennent ici tout leurs sens!
Il s'agit bien ici dans ces cas d'un impot policier!


rousseau 01/10/2009 10:53


depuis le début du mois de Septembre sur l'autoroute A6 le dimanche en fin d'après-midi sens Paris-Lyon : 5 à 6 radars mobiles sur les 250 derniers kilomètres avant Paris!!! Les radars fixes
viennent en plus. Au rythme de deux points de permis par infraction "légère" en un week-end il est possible de tout perdre sans avoir dépassé la vitesse autorisée dans des proportions dramatiques.