L'hôpital en danger ?

Publié le par On en parle: Valérie Expert

Depuis l'application des 35 heures, 100 000 postes ont été créés dans les hôpitaux publics. Et pour la première fois, 1.800 postes ont été supprimés l'année dernière. Concernant l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris 1.000 postes devraient être supprimés cette année, et plus d'un millier en 2011.
Ces suppressions ne sont pas sans provoquer des tensions sur le terrain. Les plaintes des patients s'accumulent. Jean-Paul Delevoye, le Médiateur de la République, que nous recevrons sur notre plateau, a reçu 4800 requêtes en à peine un an.
Avec lui, seront présents le professeur André Grimaldi, chef de service à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière et le professeur Guy Vallancien, professeur à l'Université Paris Descartes.

Pensez-vous que l'hôpital public soit en danger ? Êtes-vous satisfaits de l'hôpital public ?

A 11 h 15, vous retrouvez les coups de coeur des libraires avec la sélection de Gérard collard.

MG 0738

Crédit : Ibo/Sipa

MG 0819
Crédit : Ibo/Sipa

Commenter cet article

lasserre 28/01/2010 14:25


diabétique j'ai une obligation annuelle de consultation en cardiologie hors l'hopital me renvoie en ville et si j'insiste pour raisons financières me propose un rdv dans 9 mois.....


MAINGAUD Daniel 21/01/2010 11:32


Bonjour ,

Vous n'auriez pas d'autres sujets plus intéressants que ces débats sans fin sur " le port de la burqa " dont la majorité des Français se fichent complètement !!
Comment trouver des solutions pour lutter contre ..la vie chère .. le chômage semblent être des sujets bien plus intéressants pour les Français .
Pouvez vous arrêter de médiatiser ce sujet sans intérêt pour les Français en ces moments difficiles et sur lequel on va encore légiférer mais les moyens de faire respecter la loi ne seront pas mis
en place de toutes façons et .. malgré l'interdiction .. la burqa sera portée n'importe ou !!

Sincères salutations


bourgade vincent 21/01/2010 03:56


A propos des hôpitaux de France j' entend souvent dire qu' ils sont effectivement en danger, principalement a cause d' un manque d'effectif, mais aussi pour des raison de mauvais
fonctionnement.

Les conséquences sont que ce sera bientôt, ( si ça ne l' est pas déjà,...)les patients qui seront en danger ?...

Souvent on se fait hospitaliser pour se faire soigner d' une maladie, et on en ressort avec une autre ! Comme par exemple une infection nosocomiale...( Voir les articles concernant J.
HALLYDAY,...et ce n' est pas le professeur DELAJOUX qui va me rembourser mes 11 Billets de concerts).

On dit toujours qu' il ne faut pas tomber malade lorsque l' on fait du tourisme sur le continent Africain, mais je vois qu' en France ça devient pareil. Mieux vaut ne pas tomber malade non-plus en
France...

Bien cordialement.


V. BOURGADE.


tixier 13/01/2010 10:42


1000 médecins en plus chaques années? dans ma commune située en pleine campagne, il est impossible de trouver un médecin un médecin, le seul installé est roumain. alors ou sont ces médecins?


matthieu 13/01/2010 10:35


pourquoi on interroge que les medecins je rappel que c'est le personnel paramédicale qui fait tourner les hopitaux et on les accable encore et toujours ou va t on aller voulons nous des accidents
graves du a la surcharge de travail pour renoncer aux supressions de poste?