L'hypnose pour soigner ?

Publié le par On en parle: Valérie Expert

Dans le cadre des « rencontres avec l’expert » lors du Congrès de l’Encéphale de janvier dernier, des voies thérapeutiques alternatives et complémentaires ont été étudiés, dont l’hypnose, qui revient au goût du jour. La psychiatrie, la psychologie, la dentisterie, l’anesthésie, la pédiatrie, les soins infirmiers ou encore la lutte contre les addictions (comme le tabac) sont autant de domaines dans lesquels peut être utilisée cette pratique pour soulager la douleur ou libérer les patients de leurs angoisses, en complément de l’approche médicale classique.

L’hypnose se développe dans le domaine de la psychologie et de la psychiatrie pour traiter l’anxiété, la dépression, l’insomnie, la fatigue…

Nous recevrons lundi sur notre plateau le professeur Lôo, psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne et le docteur Léonard Amétépé, psychiatre et hypnothérapeute.

Crédit : Ibo/Sipa
janv-fev-2010 0967
Crédit : Ibo/Sipa

Commenter cet article

Dr AMETEPE 10/02/2010 16:29


en reponse à Monsieur Blain
l'hypnose est une approche millénaire dont on connaît l'efficacité depuis des siècles. De nombreux patients en bénéficient chaque jour aussi bien pour les soucis psychiques qu'organiques. Après de
nombreuses années de réticentes, les universités et les hôpitaux intégrent cette approche dans les soins pour le CONFORT des malades.
Cette approche n'est dangereuse que si l'indication est mal posée ou si elle est utilisée par des personnes mal formées. Il s'agit d'une approche corps-esprit qui libère l'individu en utilisant ses
propres ressources qui jusqu'alors étaient inexploitées.


Bret-Morel 09/02/2010 13:23


L'homme de science Ron Hubbard !!!??? Mais c'est le fondateur de la scientologie, ce n'est certainement pas "un homme de science" comme on l'entend habituellement enfin ! Attention à ces
références....


Bret-Morel 09/02/2010 13:20


Bonjour Valérie, ne sachant pas comment vous contacter, je me permets de poster un commentaire ici, même s'il est hors-sujet.
Pourquoi ne parle-t-on jamais des astrologues qui critiquent ouvertement les horoscopes et autres débilités SMS dont on nous fait tant la pub dans les médias ? Pourquoi n'invite-t-on sur les
plateaux que les dits rédacteurs horoscopes alors qu'ils sont juges et parties sur leur propre travail et ne peuvent donc pas naturellement développer un discours plus critique ? Je ne suis plus
astrologue, mais mon site internet traite justement de la question d'une autocritique de l'astrologie, laquelle mène nécessairement à un début de critique aussi, de la critique de l'astrologie
elle-même (puisque la première est plus technique, de l'intérieur, elle est plus pointue). Si un jour vous souhaitiez traiter de ces questions et questionnements posés sur mon site (de même que
d'un certain prisme médiatique présenté dans la catégorie Médiatica), n'hésitez pas à venir vers moi... Cordialement.
Serge


dominique 08/02/2010 10:54


ma nièce de 10 était en echec scolaire et à l'approche de la 6ième on craignait le pire; 4 séances d'hypnose et aujourd'hui en 5ième elle a les encouragements à chaque trimestre avec 14 de moyenne


dominique 08/02/2010 10:52


rappelons que la PNL (qui est plus "acceptable" est issue de l'hypnose.