Les fruits et légumes trop chers ?

Publié le par On en parle: Valérie Expert

La salon international de l'agriculture a ouvert ses portes le 27 février dernier porte de Versailles à Paris. Le revenu moyens des agriculteurs a baissé en moyenne de 34 % l'an dernière. Pourtant, sur nos étals, les fruits et légumes sont toujours de plus en plus chers.

Pour en parler avec vous, nous recevrons Jérome Bédier, président de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution,  Séphen Calmeyn, rédacteur en chef de "Sélection Reader's Digest' qui consacre un dossier sur ce thème ce mois-ci, Patricia Juthiaud, PDG de Paysans.fr et Jacques Rouchaussé, maraîcher et secrétaire général de Légumes de France.
mars-avril-2010 0426
Crédit : Ibo/Sipa



A 11h, Les coups de coeur des libraires, émission spéciale Harlan Coben pour la sortie de son dernier ouvrage : "Sans laisser d'adresse" chez Belfond.

mars-avril-2010 0483
Crédit : Ibo/Sipa

Commenter cet article

Gary josiane 03/03/2010 14:36


Je n'achète ni fruits,ni légumes en grande surface,depuis qu'il y a un marché bio à reims, et je dépense moins qu'avant


Marie-Gisèle 03/03/2010 11:53


Bonjour Valérie,

Lors de votre émission du 3 mars 2010 , j'ai appelé vos services afin d'intervenir pour poser la question que tous les français se posent aujourd'hui.On m'a dit que l'on transferait mon appel mais
malheuresement je n'ai pas été pris en ligne.

Mme JUTHIAUD a été très claire alors que le responsable de CFD & la personne qui representait la grande distribution ( qui a en plus indiqué que les supermarchés distribuaient 95% des fruits et
légumes ) n'ont pas dit la vérité.

Ce que Mme Juthiaud a dit ( 250 agriculteurs meurent chaque année) n'a pas très interessé vos interlocuteurs qui ont fait une politique de politicien en expliquant à vos téléspectateurs qu'il
falllait expliquer aux français comment la filière est organisé et combien coûte le produit avant da'rriver sur les étalages des grands surfaces. Même s'ils peuvent l'expliquer les français ne
pourront de toutes les façons acheter ces fruits et légues hors de prix.

Toujours dans la même emission une autre personne a fait des éloges de la technologie de pointe des agriculteurs français pour sous-entendre que la technologie de pointe coûte de l'argent et que
c'est pour cette raison que les fruits et légumes sont chers. C'EST COMPLETEMENT FAUX.

Les grandes surfaces (depuis plus de 30 ans ) exagèrent sur les marges. Il ne peuvent pas expliquer ceci par des soi-disant arrière marges. Par exemple :

Achat de l'onion basique = 0.20 a 0.25 € / Vente 1.15 - 1.50 € le kg.

Achat d'une salade verte = 0.80 € / Vente = 1.95 -2.00 €

Achat de la tomate 0.90 - 1.00 € / vente = 2.00 - 2.49 €

Achat de la pomme de terre = 0.12 - 0.15 € / Vente = 1.20 - 1.50 € le kg


Ce ne sont que des produits de base et je ne parle pas des fraises d'été vendues à 19€ en juin , framboises à 25€ le kg ni des pommes de France vendues à 2.50 le kg ( achat entre 0.50 et 0.70 €
).

50% de terres en France sont contaminées ainsi que les rivières et les fleuves. La jeune génération ne veut plus travailler dans l'agriculture . Les familles modestes ne peuvent plus acheter de
fruits et légumes car même si les légumes sont importés à des prix beacoup moins chers que les légumes français les grandes surfaces multiplient les marges pour qu'il n'y ai pas trop de difference
entre les origines.

Certains produits de base ( comme les conserces de tomate concentrée ou autres légumes en boite ) sont vendus avec des très grosses marges.

Dans moins de vingt ans il n'y aura plus d'agriculture en France et les prix ne vont plus baisser. Pour que les français puissent manger correctement il faut que le salaire SMIC soit de 3.000 euros
ce qui est impossible.

La technologie de pointe et le protectionisme dont ils ont parlé dans votre emission est de la poudre aux yeux. Il y a la libre concurrence et les lois appliquées sont celles de l'Union Européenne
qui vient de donner l'autorisation pour la platation des pommes de terre OGM. Ce n'est qu'une histoire de LOBBYING et de PROFIT.

Quoi qu'ils disent , les participants de votre émission ont menti à vos téléspectateurs et ceci est inacceptable.

Les grands groups de supermarchés n'arrivent pas à satisfaire leeur besoin de profit et comme ils connaissent la situation inancière des consommateurs ils préfèrent ouvrir des supermarchés en
Chine, Russie, Bulgarie, Ukraine, Hongrie, Pologne , etc. on ne peut donc pas interdir ces pays ( à leur tour ) d'exporter leurs fruits et légumes vers la France.

LA VRAIE SOLUTION ( pour les consommateurs et les producteurs français ) EST DE DIMINUER LE MONOPOLE DES SUPERMARCHES !!!!!! Il faut , peût être , ne pas permettre la commercialisation des fruits
et légumes par les grandes surfaces . Qu'en pensez-vous ?


Cordialement

MME DE MARIA


DURANDOU 03/03/2010 10:38


J'habite un département de grosse production maraichère et je préfère de loin acheter sur le marché, c'est MOINS CHER et de bien meilleure qualité.-(salade pour ne citer qu'elle)
Il faudrait d'ailleurs que l'on nous explique pourquoi on va chercher parfois les fruits et légumes loin alors que certaines régions sont productrices. La première des priorités ne serait elle pas
de travailler avec les productions locales de saison ?